ON’ CONNECT: une nouvelle ère pour la ville connectée

Lyon, le 30 novembre 2016

Depuis plus de 10 ans, SUEZ fait évoluer les compteurs d’eau. Devenus intelligents, ils communiquent à distance et  s’inscrivent ainsi dans l’univers de l’Internet Industriel des Objets. Fort de cette expérience unique et de 3 millions d’objets connectés, le groupe présente ON’connect, sa nouvelle génération de réseau radio longue portée, un socle technologique résolument ouvert pour connecter et servir durablement les villes et les citoyens.

Sous le nom ON’connect, SUEZ propose une technologie éprouvée permettant de connecter en toute sécurité des objets à grande échelle, de collecter et traiter des données de masse pour les acteurs de la ville : comptage d’eau ou d’énergie, qualité de l’air, remplissage des bennes d’apport volontaire, niveau d’humidité, bruits, circulation…Ces données permettent au groupe de concevoir de nouveaux services (alerte en cas de suspicion de fuites, suivi du taux d’occupation des logements pour les collectivités en zones touristiques, …) à travers des démarches collaboratives avec les territoires et leur écosystème incluant organisations citoyennes et tissu économique local. Ces services ont pour objectif d’accroître le bien-être des usagers de la ville tout en encourageant une consommation responsable des ressources.

Une technologie pour l’Internet des Objets de la ville

Spécialement conçue pour répondre aux défis techniques et économiques spécifiques à l’Internet Industriel des Objets, la nouvelle génération de réseau radio longue portée de SUEZ convient particulièrement aux usages des villes intelligentes. Elle bénéficie notamment des meilleures performances pour la connexion d’objets difficiles d’accès (enterrés, installés en cave profonde, sans alimentation électrique) avec un minimum d’équipements nécessaires. La longue portée SUEZ qui fonctionne sur la fréquence 169Mhz est par ailleurs bidirectionnelle, interopérable, et conforme à la norme européenne EN13757. Cette solution exploite le même socle technologique que celui utilisé par GRDF, principal gestionnaire de réseau de distribution publique de gaz naturel, pour déployer les 11 millions de compteurs communicants gaz en France.

on-connect

Plus de 500 collectivités déjà clientes

La technologie SUEZ est déjà opérationnelle auprès de nombreuses collectivités en France mais aussi à l’international.

Ainsi, face à la pénurie d’eau qui affecte  l’île de Malte, la Water Service Corporation, gestionnaire local du service de l’eau, a choisi la technologie radio longue portée de SUEZ pour opérer ses 250 000 compteurs communicants. La solution déployée depuis 2010 a permis d’améliorer la performance du réseau de distribution et a contribué à une consommation plus durable de la ressource.

A Biarritz, grâce à la télérelève, SUEZ travaille sur la prédiction de la fréquentation du territoire à partir des données de consommation d’eau permettant de gérer l’attractivité de la ville, assurer le suivi et anticiper la fréquentation des hébergements touristiques et des résidences secondaires.

A Mulhouse, après le succès du déploiement de 17 000 compteurs d’eau communicants avec la technologie SUEZ, le Service des Eaux de la ville de Mulhouse a décidé de poursuivre l’installation de ce système aux 13 autres communes de l’agglomération mulhousienne qu’il dessert. Cette extension portera à près de 40 000 le nombre de compteurs d’eau communicants gérés par la régie publique d’ici fin 2020 dans un objectif d’amélioration continue de la performance opérationnelle du service et d’évolution de la relation avec les abonnés. L’enjeu : passer d’une simple relation de facturation à un échange pour apprendre à « mieux consommer ».

Pour Bertrand Camus, Directeur Général Eau France de SUEZ,

« Le numérique est un levier incontournable pour préserver les ressources essentielles à notre avenir dans un contexte de croissance démographique et urbaine, d’adaptation au changement climatique et d’aménagement du territoire. »

Télécharger le communiqué de presse

CP
Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.