SUEZ dévoile ses résultats annuels pour l’année 2016

OBJECTIFS 2016 ATTEINTS
2017 : ACCELERATION DE LA TRANSFORMATION
PROGRESSION ATTENDUE DES RESULTATS OPERATIONNELS

1er mars 2017

Performance 2016 :

  • Chiffre d’affaires : 15 322m€, en croissance organique de +1,1%
  • EBIT : 1 282m€, en croissance organique de +0,5% (soit +2,1% hors volumes d’eau exceptionnels en 2015)
  • Résultat net part du groupe : 420m€, en croissance de +3,1%
  • Cash-flow libre : 1 005m€
  • Dette financière nette / EBITDA : 3,0x
  • Dividende de 0,65€ par action au titre de 2016 [1]

Perspectives 2017 [2] :

  • Légère croissance organique du chiffre d’affaires et de l’EBIT
  • Cash-flow libre : environ 1 milliard d’euros
  • Dette financière nette / EBITDA : c. 3,0x
  • Dividende ≥ 0,65€ par action au titre des résultats 2017 [3] 

[1] Sous réserve de l’approbation par l’Assemblée Générale 2017
[2] Sous l’hypothèse d’une stabilité de la production industrielle en Europe et des prix des matières premières
[3] Sous réserve de l’approbation par l’Assemblée Générale 2018

Le Conseil d’Administration, réuni le 28 février 2017, a arrêté les comptes 2016 de SUEZ qui seront soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale du 10 mai 2017. Les comptes consolidés ont été audités et certifiés par les commissaires aux comptes. Commentant ces résultats, Jean-Louis Chaussade, Directeur Général, a déclaré :

« Nous réalisons en 2016 une performance conforme à nos objectifs, dans un environnement qui s’est révélé plus contrasté et difficile qu’anticipé. La croissance de notre chiffre d’affaires a été tirée par la division International tandis que notre rentabilité s’est améliorée et notre génération de trésorerie a été solide. Ces résultats démontrent la résilience de notre portefeuille d’activités qui s’appuie sur une exposition diversifiée, tant en termes de géographies, que de marchés. Cela illustre également notre faculté à réagir promptement face à un environnement incertain.
En 2017, le Groupe accélère sa transformation et devance les évolutions de ses métiers, à savoir la révolution de la ressource et la digitalisation de ses services. L’amélioration de la marge reposera sur la poursuite de l’optimisation de notre base de coûts dans les pays matures ainsi que la priorité accordée au développement des activités dans les marchés les plus favorables, notamment hors d’Europe et auprès des clients industriels.
Dans ce contexte, le Groupe vise en 2017 une légère croissance organique de son chiffre d’affaires et de son EBIT. »

Les principaux succès commerciaux de SUEZ en 2016

Communiqué de presse

CP
Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.