SUEZ S’ENGAGE AUX COTES DE RENNES METROPOLE AUTOUR D’UN PROJET AMBITIEUX DE COLLECTE ECOLOGIQUE ET INTELLIGENTE

Rennes, 16 mai 2017,

SUEZ remporte le contrat de collecte des déchets ménagers, des encombrants et des bornes d’apport volontaire des 420 000 habitants de la métropole rennaise, pour une durée de 6 ans et un montant cumulé de près de 80 millions d’euros. Premier marché de collecte de déchets ménagers de SUEZ en France, ce contrat, qui débutera le 1er juillet 2017, intègrera notamment des camions intelligents dits « smart trucks » permettant à la métropole rennaise de garantir aux habitants un service de qualité et de réduire les nuisances. Opérateur de la collecte de la métropole depuis 2003, SUEZ a su proposer à son client un projet audacieux comprenant de nombreuses innovations.

Camion Rennes

Une meilleure qualité environnementale du territoire

En janvier 2018, Rennes Métropole sera la 1ère métropole de France à basculer l’ensemble de la flotte de véhicules de collecte vers une motorisation alternative, le Gaz Naturel de Ville.
Moins polluants – le niveau d’émission des NOx baisse entre 50 et 85%, moins bruyants – la réduction de la pollution sonore est de 50%-, les 42 camions de collecte de SUEZ roulant au GNV participeront pleinement à l’amélioration de la qualité de vie des habitants de la métropole rennaise.

 Des innovations au service de la ville durable et connectée

Fruit de plusieurs années de recherche et de développement, SUEZ va déployer dans le cadre de ce contrat le « smart truck ». Rennes Métropole sera le premier territoire dans lequel deux unités « pilotes » de ces camions vont être déployées. Équipé de capteurs, ce camion de collecte nouvelle génération pourra mesurer la qualité de l’air ou encore générer une thermographie de la ville, c’est-à-dire une cartographie des niveaux de déperdition énergétique des bâtiments. En complément de ces innovations, l’ensemble de la flotte de camions est équipé de systèmes d’information embarqués qui permettent de recueillir de la donnée en temps réel. Ces données centralisées au sein du Data Lab[1] de SUEZ sont ensuite analysées afin d’optimiser les circuits de collecte et le nombre de passages en analysant, par exemple, le taux de présentation des bacs de collecte, ou le niveau de remplissage des bornes. 

«Notre ambition est de participer, au travers d’innovations et de technologie embarquée, à la construction d’une ville intelligente en apportant à nos clients collectivités territoriales, des moyens complémentaires de connaissance et d’optimisation des services qu’ils nous confient». « Ces données que nous recueillons font l’objet d’un partage en toute transparence avec la collectivité, car nous attachons une grande importance à la qualité du dialogue avec nos clients et à leur confiance ».  Précise Philippe Maillard, Directeur général SUEZ recyclage et valorisation France.

Favoriser les initiatives locales

Etroitement lié à la vie de la métropole, le service de collecte a été imaginé par SUEZ en très étroite collaboration avec les acteurs du territoire.  SUEZ a proposé à la métropole rennaise la mise en place d’un Fonds d’Initiatives Territoriales. Animé conjointement par Rennes Métropole et SUEZ, ce fonds a pour objectif de permettre l’émergence, la sélection, l’expérimentation, et le déploiement en cas de succès, de tous types d’initiatives en lien avec la collecte des déchets. Deux exemples illustrent cette dynamique : un partenariat avec la Scop Tout en vélo, afin de tester la collecte des encombrants à vélo dans l’hyper centre et l’appui des AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) dans la collecte des biodéchets.

 Soutenir l’emploi et renforcer l’attractivité du territoire

120 salariés seront dédiés à ce contrat avec une attention particulière portée à leur sécurité et à l’intégration dans l’emploi de personnes issues de l’insertion. Ainsi, SUEZ a préconisé l’utilisation de camions à cabines basses, offrant une meilleure visibilité et donc de meilleures conditions de sécurité lors des collectes. Concernant l’insertion, ce sont 13 équivalents temps plein qui seront intégrés aux équipes.

Par ailleurs, 50 postes supplémentaires viendront renforcer temporairement les rangs des équipes afin d’assurer la meilleure qualité de service pendant les premières semaines de mise en place des nouveaux circuits. Une démarche sera engagée avec, notamment, les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire, afin d’ouvrir ces postes temporaires à un large public.
Dans le cadre de ce contrat, une nouvelle base d’exploitation verra le jour à Pacé, en lieu et place de celle de Cesson-Sévigné, pour compléter la base existante de Chartres de Bretagne. Intégrant les exigences de performance environnementale, cette nouvelle base de collecte offrira un cadre de travail de qualité aux collaborateurs, et permettra une optimisation de l’exploitation.

[1] Système de recueil et centralisation des données collectées par les capteurs qui équipent les véhicules. 

Téléchargez le communiqué de presse

CP
Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.